Dernière mise à jour sur le site, ce 27/02/2024 à 16:54:05

Association des Maires et des Présidents d'intercommunalité du Jura

La ministre Dominique Faure veut « porter l’indemnité des maires à la hauteur de leur engagement »

noimg

La ministre Dominique Faure veut « porter l’indemnité des maires à la hauteur de leur engagement » Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, fait le point dans une interview exclusive accordée à notre journal sur le projet d’amélioration des conditions d’exercice du mandat d’élu local. Il prévoit notamment une évolution de leur indemnité dans un contexte où les démissions de maires sont en hausse de plus de 5 %.

Les maires, en première ligne pendant les émeutes, sont-ils assez soutenus ?
« Je me suis rendue dans une quinzaine de communes et j’ai eu de nombreux maires au téléphone tout au long des émeutes, puis dans les semaines suivantes. Tous disent que l’État a été à leurs côtés pendant cette crise. L’État sera en soutien dans la phase de reconstruction, grâce aux mesures prises dans la loi d’accélération de la reconstruction et de la réfection des bâtiments détruits, et fera en sorte qu’il n’y ait pas, ou peu, de reste à charge pour les communes. Le gouvernement a par ailleurs débloqué 20 millions d’euros pour remplacer toutes les caméras qui ont été détruites. »

Des maires et leurs familles ont été agressés ou victimes de tentatives d’assassinat. Comment mieux les protéger ?
« À la demande du président de la République et de la Première ministre, j’ai annoncé, en lien avec Gérald Darmanin, Éric Dupond-Moretti et Christophe Béchu, un plan de lutte contre les violences contre les élus et leurs familles au début du mois de juillet. Il prévoit de mieux protéger, en facilitant la protection juridique des élus et en renforçant le lien entre le maire et les parquets. Les élus ont été invités à communiquer leur numéro de téléphone afin qu’ils soient immédiatement identifiés comme des personnes à risque quand ils appellent le 17. Cela fonctionne très bien. Plus de 2 000 maires se sont inscrits en deux mois.

Nous travaillons aussi à mieux accompagner les élus et leurs familles face aux cyber menaces qui sont très violentes sur le plan psychologique. Les auteurs de ces violences seront davantage sanctionnés, avec des peines plus lourdes, alignées sur le régime des policiers. »

Quelles sont les raisons qui poussent de plus en plus de maires à démissionner ?
« Le nombre de démissions a légèrement augmenté depuis les élections municipales de 2020. Les raisons sont multiples. Il y a principalement la charge de travail qui empêche d’avoir une vie familiale ou une vie professionnelle en dehors des fonctions. L’indemnité versée aux élus n’est pas suffisante pour un certain nombre de maires qui sont obligés de travailler en parallèle. Rien n’est simple quand on est maire aujourd’hui et il y a une forme de découragement. »

Comment le gouvernement compte-t-il réagir ?
« Je lance avec David Lisnard, président de l’Association des maires de France (AMF), un vaste chantier pour améliorer les conditions d’exercice du mandat d’élu local. Nous allons conduire une grande enquête auprès des maires pour connaître leurs attentes et organiser une convention nationale de la démocratie locale. Je souhaite une concertation large, où chacun puisse s’exprimer. »

Allez-vous enfin aboutir sur le projet de statut d’élu local ?
« C’est une revendication des maires depuis 30 ans. Je connais bien le sujet. J’ai été maire jusqu’en juin 2022. Je vais mettre toute mon énergie pour qu’on renforce le statut de l’élu local. Les travaux sont en cours notamment sur une évolution de leur indemnité pour la porter à la hauteur de l’engagement et sur le droit à la formation. L’autre axe prioritaire, c’est la simplification qui est au cœur de l’amélioration des conditions d’exercice du mandat d’élu. Il y a un besoin réel face à la complexité de l’urbanisme par exemple. Le grand défi, c’est de faire vivre notre démocratie locale. »

Lien de l'article : https://www.leprogres.fr/politique/2023/08/18/la-ministre-dominique-faure-veut-porter-l-indemnite-des-maires-a-la-hauteur-de-leur-engagement

Retour

Contact


Association des Maires et des Présidents
d'intercommunalité du Jura
4 avenue du 44ème RI
39000 LONS LE SAUNIER
Tél : 03 84 86 07 07 - Fax : 03 84 47 07 31

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de notre actualité et événements. Indiquez votre email ci-dessous puis valider.

mentions légales - réalisation Amenothès Conception