Dernière mise à jour sur le site, ce 08/11/2019 à 15:46:18

Association des maires et des présidents de communautés du Jura

Le préfet Jacques Quastana a présenté, le 12 septembre, devant les élus du Jura, le rapport d’activité des services de l’État dans le département pour l’année 2013.

   Sécurité des biens et des personnes

Une stabilisation de la délinquance est observée en 2013 dans le Jura.

« Le département est l’un des plus sûr de France, assure le préfet, Jacques Quastana. Il se démarque en effet de l’évolution à la hausse constatée au plan national ainsi que dans les autres départements de la région ».

Dans le détail, la délinquance de proximité, les atteintes aux biens et les cambriolages sont en diminution. A contrario, les violences physiques et les infractions économiques et financières sont en hausse. À noter, plus spécifiquement, une augmentation importante des interventions pour violences sexuelles (114 faits en 2013 contre 88 en 2012).
Économie et emploi

C’est « la première préoccupation de l’État, martèle le préfet. Elle est au cœur des priorités ».

Le taux de chômage jurassien est moins élevé que celui de la région et de la France. Il s’élève à 7,4 % en 2013 contre 9,2 % à la région et 9,8 % en France. En décembre 2013, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’élevait à 10 401.

La préfecture a mis en œuvre les mesures décidées au niveau national pour tenter d’enrayer la hausse du chômage. Ainsi, 1 906 contrats d’accompagnement dans l’emploi ont été conclus pour un objectif de 1 718 soit 17 % de plus que la moyenne nationale. Le Jura disposait également d’une enveloppe de 279 emplois d’avenir réservés au moins de 26 ans.

« Dans un contexte économique difficile, le Jura a, en 2013 plutôt, résisté à la crise, note le préfet. Et ce même, si certaines entreprises ont toujours des difficultés pour la traverser. 82 entreprises du département ont eu recours au dispositif de l’activité partielle en 2013 contre 90 en 2012 ».
Cohésion sociale

« Le maintien de la cohésion sociale est tributaire de la correction des inégalités. En effet, si la relance de l’économie et de l’emploi a été une des premières préoccupations de l’État en 2013, la mobilisation en faveur de la préservation et du renforcement de la cohésion sociale n’a pas été moindre ».

Ainsi, 424 956 euros ont été attribués au Jura pour la mise en œuvre de la politique de la ville. Les quatre contrats urbains de cohésion sociale, concernant 11 544 habitants, ont constitué le cadre de projets portés localement dans le but de revaloriser cinq quartiers en difficulté. Parallèlement, l’État a continué de favoriser l’accès au logement pour les personnes les plus démunies. Un nouveau plan départemental d’action pour les personnes défavorisées (PDALPD) couvrant la période 2014-2017 a été signé avec le Conseil général.

 

Retour

Contact


ASSOCIATION DES MAIRES
ET COMMUNES DU JURA
4 avenue du 44ème RI
39000 LONS LE SAUNIER
Tél : 03 84 86 07 07 - Fax : 03 84 47 07 31

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de notre actualité et événements. Indiquez votre email ci-dessous puis valider.

mentions légales - réalisation Amenothès Conception